Du salaire brut des employés seront déduits les éléments suivants. Il en résulte le salaire net – soit le montant qui sera effectivement versé à l’employé.
Salaire brut
– Taxes
– Part obligatoire de l’employé pour l’assurance sociale
= Salaire net

Premièrement, il faut déterminer quelle est la hauteur du montant de l’impôt qui sera déduit du salaire brut. Ensuite, suit dans un premier temps un peu de théorie – le lien, mis en avant par la flèche du milieu, présente un exemple concret du calcul des déductions fiscales.

Tous les revenus qui résultent d’une activité non indépendantes – à savoir un emploi s’inscrivant dans une relation de travail – sont assujettis à l’impôt sur le revenu.

Bien sûr, l’impôt sur le revenu n’est pas le même pour tous – il est calculé en fonction de : la hauteur du montant du salaire, la tranche d’imposition, la somme exonérée d’impôt. En Allemagne, il y a six tranches d’imposition. Steuerklassen.

L’union de la RDA et de la RFA a en effet eu „un petit“ coût. C’est pourquoi, une taxe supplémentaire de solidarité est prélevée depuis 1995 pour financer l’unité allemande.
Cela équivaut à 5,5% de l’impôt sur le revenu.

L’impôt écclésiastique est, bien sûr, versé uniquement si la personne est membre de l’église. Il équivaut à – par rapport à l’impôt sur le revenu :
⁃ 8% en Bavière et dans le Bade-Wurtemberg
⁃ 9% dans les autres provinces

Finalement, à quelle hauteur s’élèvent les déductions fiscales ? Nous avons untableau de l’impôt sur le revenu

Prospection ou emploi d’hôtesse // Facturation de la license ou de l’impôt sur le revenu ?

Aide-mémoire : Chaque mois, à nouveau, pour comprendre votre paie

Le bulletin de salaire mensuel comporte d’un fouillis de termes, des abréviations et des nombres. La liste suivante répertorie les informations importantes de votre facture. Toutefois, selon l’employeur, ces termes peuvent apparaître sous différents noms :

Total brut: Sur la feuille de paie, vous trouverez en résumé des informations sur les prestations que vous avez fournies pour votre employeur. Ces informations détaillent le salaire brut contracté par la prestation de services particuliers comme, par exemple, les heures supplémentaires ou les avantages en nature comme un bon de travail.

L’impôt brut Il spécifie quel montant de cette rémunération vous avez à régler avec l’administration fiscale. Ne sont pas pris en compte les subvention de l’employeur en bon de travail (allant jusqu’à 44€) et les pensions de retraite versées par la société. Le montant de l’impôt brut peut être équivalent à votre salaire mensuel brut. Toutefois, si vous bénéficiez de déductions fiscales, la taxe brut sera dans tous les cas inférieure.

L’impôt sur le revenu : L’employeur bénéficie d’un tableau avec les tranches d’impositions afin de calculer l’impôt sur le revenu qu’il doit déduire de votre salaire brut. De plus, la taxe de solidarité (5,5% de l’impôt) et l’éventuel impôt écclésiastique seront ensuite à déduire.

L’assurance maladie privée En tant qu’assuré privé, vous trouverez sur la facture le montant que votre employeur a payé pour votre assurance. Vous pouvez bénéficier d’une assurance maladie privée si vous gagnez plus de 48150 € par an.

L’assurance-dépendance En ce qui concerne l’assurance-dépendance garantie par la loi, vous partagerez avec votre employeur une contribution de 1,7% de votre revenu. (1,95% à partir de juillet). Les personnes n’ayant pas d’enfant paient 0,25% en plus. Il s’agit de la contribution plafond pour l’assurance maladie. Si vous avez une assurance maladie privée, vous bénéficiez également d’une assurance-dépendance privée. Votre contribution correspondra à la contribution maximale légale pour l’assurance-dépendance.

La pension de retraite : Vous partagez avec votre employeur la contribution à la pension de retraite d’une hauteur de19,9% de votre revenu. A moins que votre revenu soit de plus de 5250 € par mois (63000€ par n) dans les anciens Länder ou supérieur à 4500€ par mois (54000€ par an) dans les nouveaux Länder. Dans ce cas vous paierez tout deux ce taux de cotisation jusqu’à ce plafond.

Assurance chômage Le taux de cotisation est actuellement de 3,3%. Le plafond de calcul des cotisations se fait de la même manière que la pension de retraite.

Revenu net Il se calcule lorsque le revenu brut total a été déduit de toutes les déductions fiscales et de toutes les contributions de sécurité sociale.

L’assurance maladie garantie par la loiSi vous avez l’assurance maladie obligatoire, vous paierait le pourcentage de votre revenu que votre assurance santé a mis en place. En moyenne, le taux de cotisation est d’environ 13%. Cette contribution est réglée par vous et votre employeur, de sorte que votre part soit de 6,5%. En tant qu’employé, vous payez un supplément de 0,9%. La base de calcul est votre salaire mensuel. En 2008, le plafond de cette contribution est de 3600€ par mois (43200€ par an), vous verserez des contributions jusqu’à cette limite.

Prospecteur et hôtesses possédant des contrats de travail dont le temps de travail ne dépasse pas une certaine limite

Une relation de travail mineure existe si le revenu mensuel ne dépasse pas un montant de 450€, le temps de travail hebdomadaire n’est pas décisif. Ici aussi, l’exercice d’un emploi mineur n’implique pas la souscription à une assurance-dépendance. Un emploi mineur est exercé, lorsque le montant des revenus des contrats additionnés n’excède pas 450€. L’obligation de souscription à une assurance ne concerne que ceux qui ont un emploi mineur en plus d’une activité principale. Cependant, fondamentalement un seul de ces emplois mineurs en plus de l’activité principale sera exempté du régime AS. Le revenu d’autres emplois mineurs seront facturés avec l’activité principale et sont passibles de droits.

De tels emplois de courte durée ou mineurs se trouvent dans différentes Professors, comme, par exemple, les hôtesses et les prospecteurs. L’important pour ces deux types d’emplois est que l’employé a le devoir de se munir d’une assurance maladie et dépendance. Cela peut être fait en fonction des circonstances, par exemple auprès d’une assurance familiale, de l’emploi principal, de l’agence d’emplois ou peut résulter d’un propre dépôt à la caisse d’assurance maladie.

Activité de prospecteur ou d’hôtesse régulière

Si l’employé gagne plus de 450€ par mois, il doit souscrire à l’assurance sociale obligatoire, c’est-à-dire que l’employeur doit, entre autres, payé la contribution auprès de l’assurance-dépendance. Cependant, entre 450,01€ et 850€, une zone dite de glissement s’applique dans laquelle l’employeur doit payer un montant réduit, ce qui ne diminue cependant pas les performances de l’assurance. Au-delà de 850€ de rémunération, l’employeur et l’employeur bénéficient du même montant de contribution pour la caisse d’assurance sociale.

Assurance-dépendance pour les hôtesses et les prospecteurs

Il existe, en Allemagne, une assurance générale statutaire pour la santé. Toute personne ayant une assurance santé est également tenue de prendre part à l’assurance santé légale. En règle générale, chacun est assuré par sa caisse d’assurance maladie. Le montant de la contribution à payer dépend du type d’emploi.

Travail promotionnel ou hôtesse en intérim

Si, comme pour les prospecteurs et les hôtesses, les jours travaillés ne dépassent pas 50 jours ouvrables d’affilé ou deux mois, alors, il s’agit d’un emploi à court terme. Si seul un tel emploi est exercé, les choses suivantes pour cette activité sont supprimées : cotisations à l’assurance sociale (santé, soins, chômage et pension de retraite). Dans ce cas les revenus générés ne seront pas considérés mais les jours ouvrés le seront. Si plusieurs emplois à court terme sont exercés simultanément, ainsi, la somme des jours ouvrés peut s’avérer supérieure (toutefois dans ce cas, les jours ouvrés de l’activité principale ne seront pas pondérés). Dans ce cas, seul l’emploi à court terme est exonéré des contributions à la caisse d’assurance maladie. Pour tout autre activité, la contribution devra être payée.